Home/Allies/Vehicles/5-Others/03-Belgium/1-TrackedVehicles//Files/T.13.htm | Last Up-date: 30-09-2013

 

T.13 Tank Destroyer

La Belgique avait fait l'acquisition en 1934 de 21 tracteurs d'artillerie Vickers-Carden-Loyd pour ses vingt canons de montagne Bofors M34 de 75mm, équipant les Chasseurs ardennais. Ces engins n'étaient pas blindés mais en tôle ordinaire. Les Belges achetèrent 35 autres exemplaires avec une coque blindée. On y monta une semi-tourelle (blindage d'un côté, ouvert de l'autre), pouvant pivoter sur 360°. Cette tourelle était armée d'un canon de 47mm et d'un fusil-mitrailleur FN 1930 coaxial. Ce nouveau véhicule fut baptisé T.13 B-1.

Belgium had acquired into 1934 21 artillery tractors Vickers-Carden-Loyd for its twenty guns of mountain Bofors M34 of 75mm, equipping the "Chasseurs ardennais". These machines were not armored.. The Belgians bought 35 other specimens with an armored hull. One mounted a semi-turret there (shielding on a side, open of the other), being able to swivel on 360°. This turret was armed with a gun of 47mm and a light machine gun FN 1930 coaxial. This new vehicle was baptized T.13 B-1.

 

Tracteur d'artillerie Vickers avec son 75mm Bofors M34.
Vickers artillery tractor with 75mm Bofors M34.
src: ?

 

Bien que la tourelle pouvait accomplir une rotation complète, le tir se faisait principalement vers l'arrière, car à l'avant du char, une superstructure blindée (pouvant cependant être mise à plat pour un tir vers l'avant) faisait obstruction. Cette particularité en faisait avant tout une arme d'embuscade. La firme Miesse (constructeur de camions) de Buysinghen réalisa sous licence 35 exemplaires du B-1.

Although the turret could achieve a complete rotation, the shooting was done mainly backwards, because in front, an armoured superstructure (however being able to be put flat for a forwards shooting) made obstruction. This characteristic made some before a whole a weapon of ambush. The firm Miesse (manufacturer of trucks) of Buysinghen carried out under licence 35 specimens of B-1.

 

T.13 B1
T.13 B2

 

L'armée belge qui jugea insuffisants, les tracteurs d'artillerie pour les canons de montagne de 75mm. Cependant elle récupéra ces véhicules pour les transformer en chasseurs de char armée du canon de 47mm FRC. Cette conversion fut baptisée T.13 B-2. Comme le T-13 B-1, le T-13 B-2 faisait feu principalement vers l'arrière. Les deux modèles étaient quasiment identiques, et on les distinguait principalement par leurs plaques d’identifications (série 0500 pour le B-1 et série 1100 pour le B-2) et aussi par le crochet de remorque (plus grand chez la B-2). Les gardes boue arrière du B-2 était aussi plus abaissés.

The Belgian army judged insufficient, the artillery tractors for the guns of mountain of 75mm. Cependant it recovered these vehicles to transform them into tank destroyers armed with the gun of 47mm FRC. This conversion was baptized T.13 B-2. Like T-13 B-1, T-13 B-2 made fire mainly backwards. The two models were almost identical, and one principallement distinguished them by their plates from identifications (series 0500 for B-1 and series 1100 for B-2) and also by the hook for trailer (larger on B-2). The back mud-guards of B-2 was lowered also.

 

T.13 B3

 

Pour remédier au principal défaut des deux modèles antérieurs (les panneaux de blindage qui devaient être baissés, pour tirer vers l'avant), un troisième modèle fut mis au point, le T.13 B-3, sur ce modèle, la suspension était renforcée et le châssis plus stable. Cependant la plus grande amélioration fut la nouvelle tourelle (ouverte à l'arrière) pouvant pivoter sans entrave. Le T.13 B-3 fut produit à 150 exemplaires (sur une commande de 358 exemplaires) par les Ateliers de Construction de Familleureux (sous licence Vickers). Les premiers B-3 furent livrés à partir de 1938. En lisant les dossiers du T.15 et du ABCC (ACG1), on voit aussi-tôt que le T.13 était le principal blindé de l'armée belge en 1940, et de loin au niveau nombre de véhicule. En effet on atteint un total d'environ 200 T.13 (B-1, B-2 et B-3). Cela s'explique par le fait que les Belges ne parvenait plus à obtenir des chars de combat en raison de l'approche d'un conflit majeur. On le comprend, les pays producteurs de chars préféraient équiper leur propre armée en priorité.

To cure the principal defect of both former models (panels of shielding which was to be lowered, to fire forwards), a third model was developed, T.13 B-3, on this model, the suspension was reinforced and the chassis more stabl. However the greatest improvement was the new turret (opened on the back) being able to swivel without obstacle. T.13 B-3 was produced at 150 specimens (on an order of 358 specimens) by the "Ateliers de Construction de Familleureux" (under Vickers licence). First B-3 were delivered since 1938. By reading the files of T.15 and ABCC (ACG1), one sees at once that T.13 was the principal armored tank of the Belgian army in 1940, and by far on the level numbers of vehicle. Indeed one atteind a total from approximately 200 T.13 (B-1, B-2 and B-3). That is explained by the fact why the Belgians did not manage any more to obtain battle tanks because of the approach of a major conflict. Tthe producer countries of tanks prefered to equip their own army in priority.

 

Epave d'un T.13, photographiée lors des premiers jours de l'invasion de mai 1940.
Colonne de T.13 en direction du front.
Wreck of T.13, photographed at the time of the first days of the invasion of May 1940.
Column of T.13 in direction of the front.

 

Les T.13 furent développés comme chasseurs de char / canons automoteurs pour fournir un appui-feu à l'infanterie ou la cavalerie. Ce n'étaient pas des chars de combat en raison de la tourelle ouverte, offrant peu de protection à l'équipage. Cependant les Belges manquaient cruellement de chars de combat et furent forcés d'utiliser les T.13 dans ce rôle pour lesquels ils n'étaient pas conçus. Leurs performances au combat furent insatisfaisantes notamment à cause de la faiblesse du blindage (9 mm maximum), malgré leur excellent canon de 47mm qui pouvait transpercer de part en part un Panzer IV de l'époque. La vitesse initiale à la sortie du tube était de 675 m/s, ce qui permettait de percer 40mm de blindage à 600m. La portée utile était de 3000 m. Le char transportait 69 obus explosifs et 69 obus perforants.

T.13 were developed commes tank destroyers/self-propelled guns to provide a fire support to the infantry or the cavalry. They were not battle tanks because of the opened turret, offering little protection to the crew. However the Belgians cruelly missed battle tanks and were forced to use T.13 in this role for which they were not designed. Their performances in the combat were unsatisfactory in particular because of the weakness of the shielding (9 mm maximum), in spite of their excellent gun of 47mm which could transpierce from one side to another, a Panzer IV of the time. Initial speed at the muzzle was of 675 m/s, which made it possible to bore 40mm shielding at 600m. The useful range was 3000 m. The tank transported 69 high-explosive rounds and 69 piercing rounds.

 

47mm SA-FRC 1932 /L33.6
Penetration of an armour-plate (mm) under a vertical angle of 30°
Ammo
Weight
Velocity
100 m
500 m
1000 m
High-explosive rounds
1.550 kg
675 m/s
51
44
37
Piercing rounds
1.655 kg
450 m/s
?
?
?

 

Soldats allemands examinant un T.13 abandonné.
Un sourire pour la photo ! La suite sera beaucoup moins réjouissante pour les équipages de T.13.
Soldats allemands examinant un T.13 abandonné.
Un sourire pour la photo ! La suite sera beaucoup moins réjouissante pour les équipages de T.13.

 

Les exemplaires capturés pars les Allemands (en ce qui concerne lesT.13 B-2 et T.13 B-3), furent utilisés par ceux-ci sous le nom respectivement de Panzerjäger VA 801(b) et Panzerjäger VA 802(b).

The specimens captured by the Germans (in what conerne T.13 B-2 and T.13 B-3), were used by those under the name respectively of Panzerjäger VA 801(b) and Panzerjäger VA 802(b).

 

T.13B1 et B2 ou B3 en action.
T.13B3 and T13B1 or 2 in action.
src: ?
src: ?

 

 

Data

 

Drawings

 

T.13 B3 1/72

 

 Tank Destroyers

 

 

Sources:


Menu Medium Tanks Next Drawing Last Drawing Menu Light Tanks Menu Light Tanks Menu Light Tanks Menu Light Tanks Menu Medium Tanks Next Drawing Last Drawing