/Vehicles/Allies/USA/02-MediumTanks/M4-Sherman/File/3-Models(75mm.htm | Up-dated: 14-12-2014

 

M4 Sherman Medium Tank

Models: M4(75) Sherman (Sherman I)

Le M4 Sherman fut le premier modèle à être standardisé pour la production, mais pas du tout le premier à être produit (4e position). Les Britanniques le dénommèrent Sherman I. Ce modèle était doté de la superstructure (à angle) soudée avec le glacis à 34° avec les prolongements des trappes d' accès sur le glacis. Ces prolongements en forme de boite étaient munis de fentes de vision à l' avant qui furent vite bouchées par des plaques de blindage supplémentaires de 25 mm. Les premiers exemplaires étaient également dotés de l' affût M34 avec bouclier partiel (seulement pour le canon) qui fut remplacé plus tard par le M34A1 avec bouclier intégral (canon et mitrailleuse). Sur la tourelle, on ne trouvait que la seule trappe du commandant.

Les premiers modèles étaient équipés de la suspension du char moyen M3 (avec les rouleaux porteurs montés au centre au dessus des boggies), puis le M4 adoptera définitivement la suspension standard du Sherman (avec les rouleaux porteurs montés à l' arrière des boggies). Toujours sur les premiers modèles le nez était composé de trois pièces, qui fut par la suite remplacé par le nez coulé en une seule pièce. L' arrière de la caisse est dotée d' une double-porte flanquée de deux filtres à air (plaque arrière), d' une entrée d' air blindée derrière la tourelle et de larges trappes d' accès ainsi que des tuyères carrées jumelles de silencieux sur le plateau arrière. Le M4 était propulsé par un moteur Continental R975C1 (essence) de 9 cylindres développant 400 CV.

M4 Sherman was the first model to be standardized for the production, but the fourth ti be produced. The British named it Sherman I. This model was equipped with the welded superstructure (with angle) with the glacis of 34° and the access trap doors bulges onto the glacis. These bulges were provided with frontal slits of vision which were quickly covered by additional armour-plates of 25 mm. The first specimens were also equipped with the M34 mounting with partial shield (only for the gun) which was replaced later by the M34A1 with integral shield (gun and machine-gun). On the turret, one found only the trap door of the commander.

The first models were equipped with the suspension of the M3 medium tank (with the return rollers mounted in the center of the top of the bogie trucks) then will definitively adopt the standard suspension of Sherman (with the return rollers mounted to the back the bogie trucks). Always on the first models the nose was composed of three parts, which was replaced thereafter by the nose cast in only one part. The back of the hull is equipped with double-doors flanked of two air filters (back plate), an armoured air intake behind the turret and broad a trap door of access as well as twin square conduits of silencer on the back plate. The M4 was propelled by an engine Continental R975C1 (gasoline) of 9 cylinders developing 400 hp.

 

M4 Sherman de début de production
M4 Sherman de mi-production avec le nouveau masque
Early production M4 Sherman
Mid production Sherman with M4 Sherman
src: Sherman in Action, Squadron signal Publications - Armor n°16
src: Tamiya

 

Les derniers modèles étaient facilement reconnaissables avec leur superstructure hybride composé d' un arrière classique (arrêtes) et un avant moulé comme sur le M4A1. Notons que sur ce modèle, les prolongements des trappe d' accès disparurent car celles-ci étaient disposées (obliquement) entièrement sur le toit.

The last models easily recognizable with their hybrid superstructure (composite hull) composed of a traditional back (angular) and cast front as on the M4A1. Let us note that on this model, the bulges of the trap doors of access disappeared and trap doors were laid out (obliquely) entirely on the roof.

 

M4 Sherman de fin de production avec le nez moulé
M4 Sherman de fin-production avec la caisse supérieure hybride mi-moulée, mi-soudée
Late production M4 Sherman with cast nose
Late production M4 with composite hull (Hybrid)
src: Sherman in Action, Squadron signal Publications - Armor n°16
src: Sherman in Action, Squadron signal Publications - Armor n°16

 

Notons encore, que les équipages des Shermans complétaient le blindage de leur char par l' ajout de plaques de blindage supplémentaires de 25 mm et par la pose d' éléments hétéroclites comme des blocs de béton, des structures en bois ou encore des patins de chenilles (soudés au char). Ces éléments étaient généralement disposés au endroits sensibles, armoires à munitions, position du tireur.

Still let us note, that the crews of Shermans supplemented the shielding of their tank by the addition of additional armour-plates of 25 mm and by the installation of heteroclite elements like concrete blocks, timber structures, bags of sand or of the tracks links (welded on the tank). These elements were generally laid out to the significant places, ammunition storages, position of the gunner or on the glacis.

 

Data

 

Drawings

 

M4(late) 1/35M4 (Hybrid) Sherman 1/35Ohé Partisans Diorama

 

M4 (late) Hermeton

 

Models: M4A1(75) Sherman (Sherman II)

Le M4A1 Sherman fut le deuxième modèle à être standardisé pour la production, mais le premier à être produit. Les Anglais l'ont appelé Sherman II. Ce modèle était équipé de la superstructure moulée (Turtleback ou Carapace de tortue) avec les sailies sur le glacis formées par les trappes d'accès. Ces saillies étaient équipées de fentes de vision qui furent rapidement recouvertes par des plaques de blindage additionnelles de 25 millimètres. Les premiers spécimens furent également équipés de l'affût M34 avec le bouclier partiel (seulement pour le canon) et parfois avec un petit bouclier pour la mitrailleuse coaxiale, qui a été remplacé plus tard par le M34A1 avec le bouclier intégral (le canon et mitrailleuse). Sur la tourelle, se trouvait seulement la trappe du commandant.

Les premiers modèles étaient équipés de la suspension du char moyen M3 (avec les rouleaux porteurs montés au centre au dessus des boggies) puis par après le M4A1 adopta définitivement la suspension standard du Sherman (avec les rouleaux porteurs montés à l' arrière des boggies). Toujours sur les premiers modèles le nez était composé de trois pièces, qui fut par la suite remplacé par le nez coulé en une seule pièce. L' arrière de la caisse est dotée d' une double-porte flanquée de deux filtres à air (plaque arrière), d' une entrée d' air blindée derrière la tourelle et de larges trappes d' accès ainsi que des tuyères carrées jumelles de silencieux sur le plateau arrière. Le M4A1 était propulsé par un moteur Continental R975C1 (essence) de 9 cylindres développant 400 CV.

The M4A1 Sherman was the second model to be standardized for the production, but the first to be produced. The British named it Sherman II. This model was equipped with the cast superstructure (Turtleback or Carapace of tortoise) with access trap doors bulges on the glacis. These bulges were provided with frontal slits of vision which were quickly covered by additional armour-plates of 25 mm. The first specimens were also equipped with the M34 mounting with partial shield (only for the gun) and sometimes a small shield for the coaxial machine-gun which was replaced later by the M34A1 with integral shield (gun and machine-gun). On the turret, one found only the trap door of the commander.

The first models were equipped with the suspension of the M3 medium tank (with the return rollers mounted in the center of the top of the bogie trucks) then will definitively adopt the standard suspension of Sherman (with the return rollers mounted to the back the bogie trucks). Always on the first models the nose was composed of three parts, which was replaced thereafter by the nose cast in only one part. The back of the hull is equipped with double-doors flanked of two air filters (back plate), an armoured air intake behind the turret and broad a trap door of access as well as twin square conduits of silencer on the back plate. The M4A1 was propelled by an engine Continental R975C1 (gasoline) of 9 cylinders developing 400 hp.

 

M4A1 de début de production avec le masque partiel et la suspension de type M3.
M4A1 de début de production avec le nez en trois pièces.
M4A1 of beginning of production with the partial mantlet and the suspension of the type M3.
M4A1 of beginning of production with the nose in three parts.
src: La Seconde Guerre Mondiale, Éditions C. Colomb

 

Les derniers modèles étaient facilement reconnaissables avec leur bouclier intégral (affût M34A1), leur nez en une seule pièce et les trappes d' accès montés (obliquement) entièrement sur le toit (ce qui supprimait les prolongements).

The last models were easily recognizable with their integral shield (mounting M34A1), their nose in only one part and the trap doors of accesses assembled (obliquely) entirely on the roof (what removed the bulges).

 

M4A1 de fin de production avec bouclier intégral et nez moulé
M4A1 of late production with integral shield and cast nose

 

Notons encore, que les équipages des Shermans complétaient le blindage de leur char par l' ajout de plaques de blindage supplémentaires de 25 mm et par la pose d' éléments hétéroclites comme des blocs de béton, des structures en bois ou encore des patins de chenilles (soudés au char). Ces éléments étaient généralement disposés au endroits sensibles, armoires à munitions, position du tireur.

Still let us note, that the crews of Shermans supplemented the shielding of their tank by the addition of additional armour-plates of 25 mm and by the installation of heteroclite elements like concrete blocks, timber structures, bags of sand or of the tracks links (welded on the tank). These elements were generally laid out to the significant places, ammunition storages, position of the gunner or on the glacis.

 

Data

 

Drawings

 

M4A1 Sherman (early) 1/35

 

 

Models: M4A2(75) Sherman (Sherman III)

Le M4A2 Sherman fut le troisième modèle à être standardisé pour la production, mais le second à être produit. Les Britanniques le dénommèrent Sherman III. Ce modèle était doté de la superstructure soudée (angulaire) avec les prolongements des trappes d' accès sur le glacis. Ces prolongements en forme de boite étaient munis de fentes de vision à l' avant qui furent vite bouchées par des plaques de blindage supplémentaires de 25 mm. Les premiers exemplaires étaient également dotés de l' affût M34 avec bouclier partiel (seulement pour le canon) et parfois un petit bouclier pour la mitrailleuse coaxiale qui fut remplacé plus tard par le M34A1 avec bouclier intégral (canon et mitrailleuse). Sur la tourelle, on ne trouvait que la seule trappe du commandant.

Sur les premiers modèles le nez étaient composé de trois pièces, qui fut par la suite remplacé par le nez coulé en une seule pièce. L' arrière de la caisse est dotée d' une trappe en dessous d' un déflecteur d' échappement (montée en dessous de la plaque arrière de la superstructure en forme de "T"), d' une entrée d' air blindée derrière la tourelle et de trappes d' accès plus petites. Le M4A2 était propulsé par un moteur GM 6046 (diesel) de 12 cylindres développant 410 CV qui équipait également les chars moyens M3.

The M4A2 Sherman was the third model with being standardized for the production, but the second with being produced. British named it Sherman III. This model was equipped with the welded (angular) superstructure with the access the trap doors bulges onto the glacis. These bulges were provided with frontal slits of vision which were quickly covered by additional armour-plates of 25 mm. The first specimens were also equipped with the M34 mounting with partial shield (only for the gun) and sometimes a small shield for the coaxial machine-gun which was replaced later by the M34A1 with integral shield (gun and machine-gun). On the turret, one found only the trap door of the commander.

On the first models the nose was composed of three parts, which was replaced thereafter by the nose cast in only one part. The back of the case is equipped with a trap door below a deflector exhaust (mounted below the back plate of the superstructure in form of "T"), an armoured air intake behind the turret and a smaller trap door of access. The M4A2 was propelled by an engine GM 6046 (diesel) of 12 cylinders developing 410 hp which also equipped the medium tanks M3.

 

M4A2 Sherman - early production

 

Les derniers modèles étaient facilement reconnaissables avec leur bouclier intégral (affût M34A1), leur nez en une seule pièce et les trappes d' accès montés (obliquement) entièrement sur le toit (ce qui supprimait les prolongements) en raison de l' adoption du glacis de 43°.

Notons encore, que les équipages des Shermans complétaient le blindage de leur char par l' ajout de plaques de blindage supplémentaires de 25 mm et par la pose d' éléments hétéroclites comme des blocs de béton, des structures en bois ou encore des patins de chenilles (soudés au char). Ces éléments étaient généralement disposés au endroits sensibles, armoires à munitions, position du tireur.

Ce char équipait les bataillons de char du corps des Marines (US Marines Corps Tank Bttln) ou était destiné à l' exportation vers les pays alliés des États-Unis.

The last models were easily recognizable with their integral shield (mounting M34A1), their nose in only one part and the trap doors of accesses assembled (obliquely) entirely on the roof (what removed the bulges) because of the adoption of the glacis of 43°.

Still let us note, that the crews of Shermans supplemented the shielding of their tank by the addition of additional armour-plates of 25 mm and by the installation of heteroclite elements like concrete blocks, timber structures, bags of sand or of the tracks links (welded on the tank). These elements were generally laid out to the significant places, ammunition storages, position of the gunner or on the glacis.

This tank equipped the tank battalions of the Marines Corps or was intended for export to the allied countries of the United States.

 

Data

 

Drawings

 

M4A2 (late) US Marines 1/35M4A2 Sherman (late) 1/35Welcome to the Jungle 1/35 Diorama

 

 

Models: M4A3(75) Sherman (Sherman IV)

Le M4A3 Sherman fut le quatrième modèle à être standardisé pour la production, mais le troisième à être produit. Les Britanniques le dénommèrent Sherman IV. Ce modèle était doté de la superstructure soudée (angulaire) avec les prolongements des trappes d' accès sur le glacis. Ces prolongements en forme de boite étaient munis de fentes de vision à l' avant qui furent vite bouchées par des plaques de blindage supplémentaires de 25 mm. Les premiers exemplaires étaient également dotés de l' affût M34 avec bouclier partiel (seulement pour le canon) et parfois un petit bouclier pour la mitrailleuse coaxiale qui fut remplacé plus tard par le M34A1 avec bouclier intégral (canon et mitrailleuse). Sur la tourelle, on ne trouvait que la seule trappe du commandant.

Sur les premiers modèles le nez étaient composé de trois pièces, qui fut par la suite remplacé par le nez coulé en une seule pièce. L' arrière de la caisse est dotée d' une trappe en dessous d' un déflecteur d' échappement (montée en dessous de la plaque arrière de la superstructure en forme de "T"), d' une entrée d' air blindée derrière la tourelle et de larges trappes d' accès (avec grilles). Le M4A3 était propulsé par un moteur Ford GAA (essence) de 8 cylindres développant 500 CV.

The M4A3 Sherman was the fourth model to be standardized for the production, but the third to be produced. The British named it Sherman IV. This model was equipped with the welded (angular) superstructure with access trap doors bulges onto the glacis. These bulges were provided with frontal slits of vision which were quickly covered by additional armour-plates of 25 mm. The first specimens were also equipped with the M34 mounting with partial shield (only for the gun) and sometimes a small shield for the coaxial machine-gun which was replaced later by the M34A1 with integral shield (gun and machine-gun). On the turret, one found only the trap door of the commander.

On the first models the nose was composed of three parts, which was replaced thereafter by the nose cast in only one part. The back of the hull is equipped with a trap door below a deflector of exhaust (mounted below the back plate of the superstructure in form of "T"), an armoured air intake behind the turret and broad a trap door of access (with grids). The M4A3 was propelled by an engine Ford GAA (gasoline) of 8 cylinders developing 500 hp.

 

M4A3 Sherman - mid production

 

Notons encore, que les équipages des Shermans complétaient le blindage de leur char par l' ajout de plaques de blindage supplémentaires de 25 mm et par la pose d' éléments hétéroclites comme des blocs de béton, des structures en bois, sacs de sable ou encore des patins de chenilles (soudés au char). Ces éléments étaient généralement disposés au endroits sensibles, armoires à munitions, position du tireur ou sur le glacis.

Still let us note, that the crews of Shermans supplemented the shielding of their tank by the addition of additional armour-plates of 25 mm and by the installation of heteroclite elements like concrete blocks, timber structures, bags of sand or of the tracks links (welded on the tank). These elements were generally laid out to the significant places, ammunition storages, position of the gunner or on the glacis.

Au cours de la production du Sherman on essaya plus ou moins de corriger ses défauts de protection, en effet le blindage du Sherman n' était guère efficace contre les obus perforants ennemis qui mettait souvent le feu aux armoires de munitions provoquant l' explosion interne du char. La première solution qui était plutôt artisanale était de poser sur les endroits sensibles toute sortes de protections comme des plaques d' acier de 25 mm, des blocs de béton, des structures en bois, des sacs de sable ou des patins de chenille. Par la suite on équipa le Sherman de râteliers sur les flancs pouvant accueillir des sacs de sable. Cependant une solution standardisée devenait nécessaire. Cette solution comportait deux axes important: le premier est l' adoption sur le Sherman M4A3 d' un glacis plus relevé (43°). Cette pente plus élevée déviait encore plus les projectiles frappant de front le glacis, hors de portée de la tourelle. Ce glacis augmenta également la surface plane (0°) de l' avant du toit permettant ainsi aux trappes d' être entièrement sur le toit et mieux protégées. Ces trappes étaient montées obliquement (convergence vers l' avant). Le blindage frontale était également plus élevé (64 mm).

During the production of Sherman one more or less tried to correct its defects of protection, indeed the shielding of Sherman was hardly effective against the enemy armor piercing rounds which often put fire at ammunition boxes causing the internal explosion of the tank. The first solution which was rather artisanal was to pose on the significant places any kinds of protections like steel plates of 25 mm, concrete blocks, timber structures, sand bags or tracks links. Thereafter one equipped Sherman of racks on the sides which can accomodate sand bags. However a standardized solution became necessary. This solution comprised two axes significant: the first and adoption on Sherman M4A3 of a glacis more raised (43°). This slope higher deviated even more the projectiles striking of face the glacis out of reach turret. This glacis also increased the plane surface (0°) of front deck thus making it possible the trap doors to be placed entirely on the roof and to be better protected. These trap doors were assembled obliquely (convergence forwards). The frontal shielding was also higher (64 mm).

 

M4A3(75)W Sherman Monument - General McAuliffe square, Bastogne (Belgium)
src: Vincent Bourguignon

 

Le deuxième axe portait sur les armoires à munitions. Le M4A3 fut en effet équipé d' armoires blindées aux parois creuses qui contenaient un liquide pare-feu composé d' eau et d' antigel. Ce système "Humide" devait empêcher tout risque d' explosion des munitions. Cependant il était contrecarré par les équipages qui chargeaient leur char au maximum d' obus supplémentaires qui eux n' étaient pas protégés. Ce modèle fut dénommé M4A3(75)W (W pour Wet ou humide) en raison des armoires humides. Ce char et le modèle le plus connu de la série M4.

Au niveau modifications, notons l' installation sur le toit de la tourelle d' une petit trappe ovale montée sur charnières (au dessus du poste du chargeur) et sur certains modèles d' une coupole de commandant avec épiscopes fixes (derrières des vitres blindées). Notons que les armoires humides équiperont tous les Shermans armés du canon de 76 mm. Certains modèles de fin de production furent équipés de la suspension "horizontale" (HVSS) habituellement réservée au Shermans(76) et (105).

The second axis related to the ammunition storage boxes. The M4A3 was indeed equipped with armoured boxes with hollow walls which contained an anti-fire liquid made up of water and antifreeze. This "Wet" system was to prevent any risk of explosion of the ammunition. However it was thwarted by the crews which charged their tank to the maximum of additional rounds which them were not protected. This model was called M4A3(75)W (W for Wet or wet) because of the wet boxes. This tank and the most known model of the M4 series.

On the level modifications, let us note the installation on the roof of the turret of a small oval trap door mounted on hinges (to the top of the station of the loader) and on certain models of a cupola of commander with fixed episcopes (behind of armoured panes). Let us note that the wet boxes will equip all Shermans armed with the gun with 76 mm. Certains end production models were equipped with the "horizontal" suspension (HVSS) usually reserved for Shermans(76) and (105).

 

Data

 

Drawings

 

M4A3(75)W Interior Detail 1/35M4A3(75)W Ardenne'44 1/35M4A3(75)W Philippines'45 1/35M4A3(75)W Oddball 1/35

 

M4A3 (mid) WiltzM4A3 (mid) WibrinM4A3(75)W BastogneM4A3(75)W Bastogne new pictures

 

Models: M4A3E2 Jumbo Assault Gun

Le M4A3E2 en raison de son poids nettement plus élevé (38 tonnes) fut dénommé "Jumbo". Cette augmentation notable du poids provient des plaques de blindage qui furent ajoutées sur tout le pourtour de la superstructure. Le nez également étais plus épais, ainsi que la tourelle. Cette tourelle n' était pas la tourelle habituelle montée sur le Sherman, en effet elle était basée sur la tourelle T23 qui équipera les Shermans armés du canon de 76 mm. Cette tourelle spéciale était dotée d' un blindage de 152 mm sur tout le pourtour (+ un masque de 178 mm). Le blindage frontale variait entre 102 et 140 mm et le blindage latérale entre 38 et 76 mm. L' augmentation réduira bien entendu la qualité de ses performances (mobilité). Pour le reste ce mastodonte respectait le design du M4A3(75)W.

The M4A3E2 because of its weight definitely higher (38 tons) was called "Jumbo". This notable increase in the weight comes from the armour-plates which were added on all the circumference of the superstructure. The nose also were thicker, as well as the turret. This turret was not the usual turret mounted on Sherman, indeed it was based on the T23 turret which will equip Shermans armed with the gun with 76 mm. This special turret was equipped with a shielding of 152 mm on all the circumference (+ a mantlet of 178 mm). The frontal shielding varied between 102 and 140 mm and the shielding of sides between 38 and 76 mm. The increase will of course reduce the quality of its performances (mobility). For the remainder this mastodon respected the design of the M4A3(75)W.

 

M4A3E2(75) Jumbo
src: Tamiya

 

Cette conversion fut réalisé pour fournir à l' US Armored Force, un canon d' assaut pouvant effectuer les mêmes fonctions que les StuG III/IV et autres Sturmpanzers allemands. Sa mission était de réduire les points fortifiés ennemis sous un feu antichar nourri (d' où son blindage). Pour ce faire, le canon de 75 mm fut conservé, en effet une grande vélocité, n' était pas nécessaire à la mise à feu d' obus explosifs utilisés pour cette fonction et donc le canon de 76 mm (fait pour tirer des obus perforants) était superflu. Cependant des équipages de certains chars, sur le terrain, n'hésitèrent pas à remplacer le canon de 75 mm par celui de 76 mm quand il était disponible, pour mieux affronter les chars allemands.

Le Jumbo bien que produit en faible quantité, devint très populaire dans les colonnes blindés. Il était posté en tête de colonne car son blindage frontale l' y rendait quasi invulnérable, lui laissant le temps de réagir (ainsi qu' aux autres chars). Le Jumbo était finalement surtout un char d' escorte.

This conversion was carried out to provide to US Armored Force, an assault gun which can carry out the same functions as German StuG III/IV and other Sturmpanzers. Its mission was to reduce the enemy strengthened points under a heavy anti-tank fire (from where its shielding). With this intention, the gun of 75 mm was preserved, indeed a great swiftness, was not necessary to the use of high-explosive rounds used for this function and thus the gun of 76 mm (using armor piercing rounds) was superfluous. However crews of tanks on the ground, did not hesitate to replace the 75 mm gun by the 76 mm when it was available, to better face the German tanks.

The Jumbo although produced in small quantity, became very popular in the armoured columns. It was posted at the head of column because its frontal shielding made quasi invulnerable there, giving to it the time to react (like the other tanks). The Jumbo was finally especially a tank of escort.

 

Data

 

Drawings

 

M4A3E2 Jumbo 1/35Diorama "First in Bastogne" 1/35M4A3E2(76) Jumbo  1/35

 

M4A3E2 Jumbo BTM

 

Models: M4A4(75) Sherman (Sherman V)

Le M4A4 Sherman fut le cinquième modèle à être standardisé pour la production, et également le cinquième à être produit. Les Britanniques le dénommèrent Sherman V. Ce modèle était doté de la superstructure soudée (angulaire) avec les prolongements des trappes d' accès sur le glacis. Ces prolongements en forme de boite étaient munis de fentes de vision à l' avant qui furent vite bouchées par des plaques de blindage supplémentaires de 25 mm. Les premiers exemplaires étaient également dotés de l' affût M34 avec bouclier partiel (seulement pour le canon) et parfois un petit bouclier pour la mitrailleuse coaxiale qui fut remplacé plus tard par le M34A1 avec bouclier intégral (canon et mitrailleuse). Sur la tourelle, on ne trouvait que la seule trappe du commandant.

Tous les modèles possédaient le nez était en trois pièces. Le M4A4 était propulsé par un moteur Chrysler A57 (essence) de 30 cylindres (multibank) développant 425 CV. Il s' agit en fait d' un groupe-propulseur composé de 5 petits moteurs de voiture montés en étoile. Ce groupe étant assez imposant, tout l' arrière du char dut être réaménagé. En effet la caisse du M4A4 était plus longue que celle des autres modèles pour pouvoir l' accueillir. Dans la même optique, le plancher du compartiment moteur possédait un renfoncement de 2 cm à cause de la hauteur du groupe-propulseur. A cause de sa caisse plus longue, les boggies du M4A4 étaient plus espacés. Sur le plateau arrière derrière la tourelle se trouvait une saillie de forme rectangulaire, couvrant le radiateur du moteur.

The M4A4 Sherman was the fifth model to be standardized for the production, and also the fifth to be produced. The British named it Sherman V. This model was equipped with the welded (angular) superstructure with the access trap doors bulges onto the glacis. These bulges were provided with frontal slits of vision however quickly coverered by additional armour-plates of 25 mm. The first specimens were also equipped with the M34 mounting with partial shield (only for the gun) and sometimes a small shield for the coaxial machine-gun which was replaced later by the M34A1 with integral shield (gun and machine-gun). On the turret, one found only the trap door of the commander.

All the models had the nose in three parts. The M4A4 was propelled by an engine Chrysler A57 (gasoline) of 30 cylinders (multibank) developing 425 hp. It is acted in fact of an group-engine made up of 5 small engines of car with a radial assembly. This group being rather imposing, all the back of the tank had to be refitted. Indeed the hull of M4A4 was longer than that of the other models to be able to accomodate it. In same optics, the floor of the engine compartment had a bulge of 2 cm because the height of the group-engine. Because of its longer hull, the bogies of the M4A4 were spaced. On the rear deck behind the turret was a rectangular bulge covering the radiator of the engine.

 

M4A4 Sherman

 

Notons encore, que les équipages des Shermans complétaient le blindage de leur char par l' ajout de plaques de blindage supplémentaires de 25 mm et par la pose d' éléments hétéroclites comme des blocs de béton, des structures en bois, sacs de sable ou encore des patins de chenilles (soudés au char). Ces éléments étaient généralement disposés au endroits sensibles, armoires à munitions, position du tireur ou sur le glacis.

Still let us note, that the crews of Shermans supplemented the shielding of their tank by the addition of additional armour-plates of 25 mm and by the installation of heteroclite elements like concrete blocks, timber structures, bags of sand or of the tracks links (welded on the tank). These elements were generally laid out to the significant places, ammunition storages, position of the gunner or on the glacis.

 

M4A4 Sherman

 

Data

 

Drawings

 

M4A4 Sherman 1/35

 

 

Models: M4A5(75) Sherman

La dénomination M4A5 ne fut jamais utilisée par l' US Army. Elle était en fait destinée à un char moyen canadien qui fut fabriqué par American Locomotive Co. Ces derniers n' en firent cependant jamais usage baptisant leur char Cruiser Tank RAM II.

M4A5 denomination was never used by US Army. It in fact was intended for a Canadian medium tank which was manufactured by American Locomotive Co. . The latter made however never use this name, baptizing their model, Cruiser Tank RAM II.

 

Models: M4A6(75) Sherman (Sherman VII)

Le M4A6 Sherman fut le sixième modèle à être standardisé pour la production, et également le sixième à être produit. Les Britanniques le dénommèrent Sherman VI. Ce fut le Sherman le moins réussi de la série et ne fut produit qu' à 75 exemplaires. Le M4A6 était propulsé par un moteur Ordnance RD-1820 (diesel), de 9 cylindres, développant 497 CV à 3000 tours/minute. Le M4A6 comme le M4A4 avait une caisse allongée et un renfoncement dans le plancher du compartiment moteur pour accueillir le RD-1820. Mais en fait le M4A6 ressemblait au M4 de fin de production avec sa caisse hybride (arrière angulaire et soudé et avant moulé et arrondi) et un nez coulé en une seule pièce. Il possédait également un bouclier intégral pour affût M34A1. Le plateau arrière était composé de trois plaques boulonnées et ne possédait pas de saillie au dessus du radiateur du moteur. La plaque arrière de la superstructure était en forme de T. La tourelle possédait une trappe ovale pour le chargeur.

The M4A6 Sherman was the sixth model to be standardized for the production, and also the sixth to be produced. The British named it Sherman VI. It was the Sherman less successful of the series and was produced only to 75 specimens. The M4A6 was propelled by an engine Ordnance RD-1820 (diesel), of 9 cylinders, developing 497 hp to 3000 rpm. The M4A6 as the M4A4 had a lengthened hull and a bulge in the floor of the engine compartment to accomodate the RD-1820. But the M4A6 resembled to M4 of end of production with its composite hull (angular and welded rear and rounded cast front) and a nose cast in only one part. It also had an integral shield for mounting M34A1. The rear deck was composed of three bolted plates and did not have a bulge on the top of the radiator of the engine. The back plate of the superstructure was in form of T. The turret had an oval trap door for the loader.

 

M4A6 Sherman

 

Notons encore, que les équipages des Shermans complétaient le blindage de leur char par l' ajout de plaques de blindage supplémentaires de 25 mm et par la pose d' éléments hétéroclites comme des blocs de béton, des structures en bois, sacs de sable ou encore des patins de chenilles (soudés au char). Ces éléments étaient généralement disposés au endroits sensibles, armoires à munitions, position du tireur ou sur le glacis.

Still let us note, that the crews of Shermans supplemented the shielding of their tank by the addition of additional armour-plates of 25 mm and by the installation of heteroclite elements like concrete blocks, timber structures, bags of sand or of the tracks links (welded on the tank). These elements were generally laid out to the significant places, ammunition storages, position of the gunner or on the glacis.

 

Data

 

Drawings

 

First PagePrevious PageNext PageLast Page

Medium Tanks

 

Sources:


Menu Medium Tanks Next Drawing Last Drawing Menu Light Tanks Menu Light Tanks Menu Light Tanks Menu Light Tanks Menu Medium Tanks Next Drawing Last Drawing